#dropdown-filter-menu-rankings{width:310px !important;}
HARO Lifestyle Magazin Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ? (fermer)

L’art de l’épuration : le minimalisme en toute simplicité

Taille de la police   

Les experts en marketing l’ont bien compris : la mode est à la sobriété, au dépouillement et au « décor minimal pour un effet maximal », reflétant un besoin de retour à la simplicité qui se remarque surtout chez les jeunes. Les psychologues et les sociologues voient dans cette tendance une réaction à l’égard d’une société de consommation débridée qui nous assaillit au quotidien. Le maître mot de cette décennie : s’affranchir du superflu. Et en matière d’art décoratif, l’épuration esthétique ne date pas d’hier. Nous vous proposons de découvrir étape par étape comment choisir un mode de vie minimaliste, sans faire aucune concession en matière de confort.

Étape 1 : pour mieux vivre, faites place nette !
Pour adopter une décoration minimaliste, il faut savoir se séparer des choses qui ne vous sont pas indispensables. Passez en revue l’ensemble de votre foyer, et demandez-vous quels sont les objets dont vous avez réellement besoin dans votre vie quotidienne, et ceux dont vous pourriez vous défaire. Dans la plupart des maisons, les garde-robes débordent de vêtements, les étagères croulent sous le poids des bibelots et des livres, et le débarras est rempli jusqu’au plafond. Commencez par suivre une règle simple : tout objet que vous n’avez pas utilisé depuis au moins deux ans et dont la seule utilité est de prendre la poussière, ne vaut pas la peine d’être conservé. Évidemment, cette règle ne prend pas en compte les documents importants et les souvenirs à forte valeur sentimentale. Posez-vous la même question pour les meubles dont vous ne vous servez pas, comme des tables basses, chaises ou commodes. Pourquoi ne pas en tirer profit en les revendant ? Les vêtements de marque ou les livres spécialisés se vendent facilement sur Ebay, par exemple. Vous pouvez offrir le reste de vos objets, ou les proposer à des associations caritatives. Enfin, si vous ne trouvez pas preneur, rien ne vous empêche de les envoyer au débarras. Vous le constaterez bien vite : lorsque le désordre commencera à disparaître, vous vous sentirez bien plus léger, et il sera temps de passer à la deuxième étape.

Étape 2 : créer de l’espace en réaménageant le sol et les murs
Idéalement, votre maison est à présent débarrassée de tous les éléments superflus pour parvenir à mettre en valeur des objets choisis dans un cadre minimaliste. En matière d’aménagement, une seule devise : jouer la carte de la sérénité.
Commencez d’abord par le sol : choisissez un revêtement sobre, uni ou aux motifs discrets. Pour rester dans cet esprit minimaliste, les sols lisses sont préférables à la moquette épaisse, qui confère un aspect irrégulier à la pièce. Les parquets ou les sols stratifiés sont particulièrement adaptés, mais optez alors pour des lames aux dimensions généreuses. Attention : le sol doit former un espace aussi dégagé que possible, et ne pas être obstrué et recouvert par des tapis ou autres accessoires. Si vous trouvez ce type de décoration trop sévère, choisissez un tapis qui ne contraste pas drastiquement avec la couleur du sol ; un tapis clair sur un plancher en bois blond, ou un tapis noir sur des lames de parquet foncées, il vous suffit de rester dans la même gamme de couleurs.
Ensuite, portez votre attention sur les murs ! À proscrire : les papiers peints à motifs ou autres peintures criardes. Orientez-vous plutôt vers les couleurs sobres comme le blanc, le gris ou le noir, qui auront un effet neutre ou produiront une atmosphère apaisante. Ces quelques astuces vous permettront d’agrandir visuellement la pièce et de mettre en scène chaque meuble et chaque accessoires sur un espace presque théâtral. Les murs d’un blanc immaculé créent un magnifique contraste avec des meubles noirs, qui viennent réchauffer l’ensemble et évitent ainsi l’effet « chambre d’hôpital ».
L’idéal est d’avoir la chance de disposer de grandes fenêtres. La lumière naturelle inonde alors la pièce et semble repousser les murs. En revanche, pour rester dans l’esprit minimaliste, mieux vaut renoncer aux rideaux – vous pouvez cependant vous permettre de conserver un store ultra-fin pour préserver votre intimité et vous protéger du soleil.

Étape 3 : opter pour un design simple – trouvez les meubles les plus adaptés
L’aménagement de votre intérieur est déjà bien avancé. Il vous faut à présent choisir des meubles dont vous avez réellement besoin. Concentrez-vous donc sur l’essentiel : un lit, une table à manger, des chaises, une cuisine, un canapé. Pour tous ces équipements, favorisez un design clair, esthétique, voire austère. Formes classiques, lignes droites, pieds fins et poignées discrètes, la fonctionnalité est la priorité. Les meubles minimalistes sont souvent inspirés par le mouvement Bauhaus.
Attention : n’oubliez pas les espaces de rangement. Car même si vous ne gardez que le nécessaire, celui-ci ne doit pas s’offrir à tous les regards. L’idéal est de choisir de grands placards dont les portes se confondent avec les murs : ils se remarquent ainsi à peine et n’altèrent pas l’ensemble de votre plan lisse. Si votre pièce ne peut pas accueillir ce type de meuble, misez sur une armoire épurée. Mais surtout, évitez les rangements trop spacieux, car vous pourriez être tenté de les remplir et de retomber dans vos vieilles habitudes.
Afin que votre foyer minimaliste ne semble pas vide et impersonnel, ponctuez-le d’éléments de décoration bien choisis. Des photographies ou des posters aux motifs graphiques peuvent ainsi créer une ambiance sobre tout en ajoutant une touche artistique. Un lampadaire original viendra rehausser le tableau en apportant un confort supplémentaire à la pièce. Quoi qu’il arrive, ne perdez jamais de vue votre nouveau mantra : décor minimal, effet maximal.

Étape 4 : s’y tenir !
Les vrais minimalistes adoptent un mode de vie responsable et choisissent leurs achats selon les mêmes principes. Sans pour autant tirer un trait sur la société dans laquelle ils vivent, ils accordent une attention particulière à la durabilité des objets, à l’élégance et la sobriété du design et surtout, à l’utilité de leurs achats. Cela demande une certaine discipline… Mais si vous parvenez à intégrer cet art de vivre, votre intérieur minimaliste vous rendra heureux pour longtemps.

 

Le blanc est la couleur phare du look minimaliste. Le parquet sombre en chêne brossé crée un contraste saisissant entre les murs et les meubles. Le minimalisme à l’état pur : les meubles noirs restent en retrait pour mettre en valeur la suspension « Aeon Rocket » de Lightyears. Pour contrebalancer l’effet chirurgical d’une décoration minimaliste, il suffit d’opter pour des éléments plus « chaleureux » comme ici avec des tapis et un superbe cadre de lit en bois par Team 7. Des façades de cuisine aux poignées discrètes, un frigo trônant sur un sol sombre Celenio, forme découpée sur un mur immaculé : autant d’éléments qui permettent de créer une ambiance épurée et extrêmement originale. Dans l’art de vivre minimaliste, la fonctionnalité est le maître mot comme le montrent cette table rétro et ce délicat lampadaire. Vu sur www.wharfside.co.uk. Imaginées par le designer Nicholai Wiig, les lampes de table « Night Owl » sont avant tout extrêmement fonctionnelles, mais le design n’est pas en reste grâce à un abat-jour de forme ovale. Le minimalisme dans sa plus belle expression : un long couloir ancien couvert de parquet en chêne est l’environnement idéal pour cette petite table. Il n’est pas facile de simplifier une garde-robe, souvent très encombrée, mais cela est possible. Cet ensemble de tabourets en bois et d’étagères du fabricant autrichien Team 7 en est une illustration parfaite. Revenir à l’essentiel : le design sobre des lampes « Bulb Fiction » de Lightyears s’inspire des ampoules nues. Un bureau minimaliste : chez Team 7, le secrétaire « Sol » allie modernité, fonctionnalité et design. Il est conçu à partir de deux parties extensibles qui se recoupent.
Rédigé le 28.12.2016 Catégorie: Aperçus, Découvrir L'article a déjà été lu 1670  fois
Encore aucun commentaire   Rédiger un commentaire

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Rédiger un commentaire
Partager la contribution
0 1 Évaluer la contribution
Évaluer la contribution 0 1

Newsletter
Inspirations

Profitez du service d'information gratuit
pour ne manquer aucune contribution.

S'abonner maintenant

Connaissez-vous
notre application ?

Téléchargez dès maintenant la nouvelle application Inspirations by HARO.

télécharger