#dropdown-filter-menu-rankings{width:310px !important;}
HARO Lifestyle Magazin Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ? (fermer)

D’où vient le succès du vintage ?

Taille de la police   

La décoration vintage est l’une des grandes tendances du moment. Aujourd’hui, la charmante patine des meubles des années 50 et 60 se marie à l’élégance raffinée de modèles récents, pour une décoration distinguée et décontractée. Découvrez les ingrédients nécessaires pour maîtriser l’art du vintage.

 

Qu’est-ce que le vintage ? Les dictionnaires proposent des définitions diverses. Utilisé comme substantif, cet emprunt à l’anglais désigne le millésime d’un vin ou les vendanges en général. Employé comme adjectif, il peut signifier « ancien », mais aussi « exceptionnel », ce qui nous amène à la décoration intérieure. Pour résumer, le vintage est un style fait de meubles et de décorations effectivement anciens qui, malgré un usage intensif, conservent une certaine élégance. C’est la grande tendance du moment.

 

Depuis plus de 30 ans, les classiques du mobilier signés Le Corbusier, Beuer, Jacobsen et Eames s’imposent à nouveau dans les intérieurs. Est-ce cela, le vintage ? Eh bien non. Car il ne s’agit pas seulement de meubles : pour être vintage, une pièce doit dégager une atmosphère particulière. Coins usés, cuir abimé, tissus légèrement délavés et accessoires à l’association (soigneusement) négligée, souvent de couleurs flashy, sont autant d’ingrédients nécessaires à ce style de décoration. Particulièrement accueillant, le vintage, loin des diktats de la décoration moderne flambant neuve, invite à la détente.

 

Les amateurs de vintage aiment chiner sur les marchés aux puces ou dans les boutiques d’antiquaires et fréquentent volontiers les ventes aux enchères. Quant aux prix, il n’est pas rare qu’ils atteignent des sommets. Inspirés par cette tendance, de plus en plus de fabricants produisent des objets neufs à l’aspect ancien. Ils réinventent de vieux classiques, tirent à la carabine sur des plateaux de table et poncent joyeusement des surfaces laquées intactes. N’est-ce pas la définition du shabby chic ? Oui et non. Si le shabby chic évoque la nostalgie des maisons de campagne, la déco vintage est destinée aux citadins. Car ce sont les élégants modèles des années 50 et 60, tels qu’on a récemment pu les redécouvrir dans la série « Mad Men », qui sont ici remis au goût du jour.

 

Si les meubles en teck d’origine danoise qui ont bercé votre enfance traînent toujours dans la cave de vos parents, récupérez-les sans attendre : il n’y a rien de plus vintage !

Moins pratique qu’une cuisine intégrée, cette étagère est la solution idéale pour les adeptes du non-conventionnel. Un savant mélange d’époques et de styles, avec comme élément clé une tapisserie motif échiquier. Un bureau made in France datant des années 60, plus adapté pour tenir sa petite correspondance que pour travailler des heures durant. La décoration exceptionnellement zen de cette salle à manger à l’ancienne invite à d’interminables petits déjeuners et à d’agréables soirées autour d’un bon verre de vin. L’étagère « String », le plus grand succès du Suédois Nils Strinning, est toujours aussi à la mode qu’en 1949. Devant elle, l’incontournable fauteuil de Ray et Charles Eames. Un bijou intemporel de la décoration : la Panton Chair, produite depuis 1967. L’idéal : la mettre en valeur dans une telle pièce, inspirée par le légendaire architecte Richard Neutra.
Rédigé le 08.04.2015 Catégorie: Découvrir L'article a déjà été lu 1528  fois
Encore aucun commentaire   Rédiger un commentaire

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Rédiger un commentaire
Partager la contribution
0 0 Évaluer la contribution
Évaluer la contribution 0 0