#dropdown-filter-menu-rankings{width:310px !important;}
HARO Lifestyle Magazin Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ? (fermer)

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans

Taille de la police   

Le bleu pastel des murs de la chambre peut devenir un sérieux problème : pour les parents, mieux vaut ne pas attendre cet âge pour chercher de bonnes idées afin de transformer une chambre d’enfant en une chambre d’ado !  

Grandir est un piège, même les petits enfants s’en rendent compte très vite. Avec l’âge augmentent les responsabilités. Il faut tout à coup rester sagement assis à l’école, apprendre, bien se conduire. Mais ces nouvelles tâches s’accompagnent du plaisir d’être grand. À mesure que les jouets désertent progressivement la chambre, le jeune a la possibilité d’aménager son royaume comme il l’entend…

Un nouveau visage
Les émissions de téléréalité nous l’ont appris : pour un changement radical de look, on peut aller chez le coiffeur se faire couper les cheveux ou les teindre.  S’agissant de son logement, le changement de couleur constitue également la meilleure option. La chambre aux murs rose ou bleu pastel, selon le sexe du bébé, prend un air bien plus adulte une fois repeinte en blanc. Un mur d’une couleur vive permet d’affirmer sa personnalité – « Le jaune, c’est ma couleur ! » – et les tapis offrent aussi une possibilité d’exprimer son style. Pour autant, ne pas sous-estimer la fougue de la jeunesse : une bouteille de jus de fruit ou de limonade est si vite renversée ! C’est là qu’on se félicitera d’avoir choisi un revêtement de sol résistant et facile à nettoyer. Et les piles de tapis se chargeront d’attirer l’œil.

Pièce maîtresse
Même si les lits « évolutifs » se multiplient, la plupart des enfants veulent un nouveau lit en grandissant. Il s’agit en effet moins d’un couchage que du centre de gravité de leur chambre : l’adolescent(e) y passe souvent tout son week-end en y emmenant à manger, à boire et sa meilleure copine.  Un sommier à ressort serait sûrement apprécié. Probablement pas des parents toutefois, vu qu’il coûte le prix d’une petite voiture. On peut toutefois obtenir la même sensation de moelleux en garnissant un lit normal de milliers de coussins, de plaids, de couvertures et d’un nouveau couvre-lit (on en trouve de très beaux chez Blanc d’ivoire et Maison du Monde). Une tête de lit élégante suffit à donner un nouveau look à un vieux lit – ce qui est précisément ce que veulent la plupart des enfants.

Le mobilier se refait une beauté
Outre le lit, d’autres meubles d’une chambre d’enfant doivent aussi être relookés pour suivre le mouvement. D’un simple point de vue financier, il est souvent impossible de remplacer tous les meubles. Un peu de temps, du papier de verre et un pot de peinture suffisent à leur donner une seconde vie à bon compte. Ainsi, même les trésors ramenés du marché aux puces ou l’héritage de la grand-mère trouvent leur place dans une chambre d’adolescent. (Certaines enseignes de bricolage proposent non seulement des conseils mais aussi des cours pour apprendre à rénover ses meubles.) Travailler ainsi sur un projet créatif commun rapproche beaucoup plus les parents et les enfants que d’acheter à la hâte une solution toute faite.

Une solution simple
Certains sujets sont défendus aux parents, et c’est normal. Par exemple, une mère ne connaît qu’une réponse à la question « Miroir, mon beau miroir, qui est la plus belle ? » Son fils ou sa fille devra trouver sa propre réponse. C’est aussi pour cela que chaque chambre d’ado doit comporter un miroir. Ces derniers temps sont même apparus des murs entiers recouverts de miroirs de tailles et de formes variées, accessoires de décoration plus que de beauté. Pour autant, une coiffeuse traditionnelle sera une bénédiction pour toute famille de filles : plus de longue file d’attente pour la salle de bain et la garantie d’un espace privé pour la jeune demoiselle.

Devoirs dans la bonne humeur
Impossible de parler de l’adolescence sans mentionner les disputes quotidiennes entre parents et enfants. La question de l’école et des devoirs est assurément le premier sujet de discorde. Les parents ne peuvent guère plus aider les jeunes, sauf en leur offrant un lieu de travail aussi cool que possible. Autrement dit, le plus personnalisé possible. Si l’un ne peut travailler qu’en musique, l’autre aura besoin d’un silence religieux, tandis qu’un troisième préfèrera s’installer sur son lit. Les parents seront peut-être rassurés d’apprendre qu’il est démontré qu’une station assise prolongée est mauvaise pour le dos. Les ergothérapeutes recommandent d’être toujours en mouvement. Votre progéniture pourrait en profiter pour apprendre à ranger, pensez-vous ? Certes. Mais ceci est une autre question…

 

Un article de Janina Temmen

Rédigé le 07.06.2017 Catégorie: Découvrir L'article a déjà été lu 227  fois
Encore aucun commentaire   Rédiger un commentaire

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Rédiger un commentaire
Partager la contribution
0 0 Évaluer la contribution
Évaluer la contribution 0 0

Newsletter
Inspirations

Profitez du service d'information gratuit
pour ne manquer aucune contribution.

S'abonner maintenant

Connaissez-vous
notre application ?

Téléchargez dès maintenant la nouvelle application Inspirations by HARO.

télécharger