#dropdown-filter-menu-rankings{width:310px !important;}
HARO Lifestyle Magazin Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ? (fermer)

Tendance : nos intérieurs se mettent au vert !

Taille de la police   

Se sentir chez soi, c’est avoir son petit coin de paradis. De préférence peuplé de minuscules plantes comestibles. 

Il y a encore peu de temps, la maison et le jardin étaient deux mondes bien distincts : l’un était considéré comme un espace de vie, l’autre comme un lieu de culture et de récolte, ou de contemplation. Mais cette frontière tend à disparaître. Tapis d’extérieur, lampes cosy et autres textiles intelligents font de nos terrasses et balcons de véritables salons à ciel ouvert, tandis que de toutes petites jardinières et serres abritant des plantes comestibles s’invitent dans nos cuisines et séjours. Le jardinage en intérieur, c’est tendance ! L’univers de la décoration intérieure l’a bien compris.

Le bonheur est au jardin.
Si les jardiniers de la première heure cultivent leurs légumes depuis déjà bien longtemps, ils n’ont maintenant plus le monopole de cette pratique. Avec toutefois une différence : les plants ne sortent jamais à l’air libre. En effet, nul besoin, en réalité, de replanter ses cultures en pleine terre ni de les laisser croître sous le soleil. En outre, les herbes et plantes comestibles à portée de main dans la cuisine auront plus de chance d’être bel et bien consommées… Mais il est ici bien plus question de cultiver et de chouchouter ses plants que de les manger. Car c’est prouvé : jardiner rend heureux et permet de s’évader de notre quotidien souvent harassant. Quoi de plus agréable, quand on passe ses journées devant un ordinateur à surfer dans un monde virtuel, que de revenir aux vraies valeurs, en prenant soin d’organismes vivants qui ont tout simplement besoin de lumière, d’air et d’eau fraîche ?

Curiosité scientifique et plaisir gustatif
Quand on a des enfants, produire ses propres cultures présente un autre avantage : apprendre à sa progéniture les processus biologiques de base et transmettre un certain sens des responsabilités. Ainsi, une salade ne pousse que si on l’arrose. Alors que les étals de nos supermarchés regorgent de légumes à la plastique parfaite, les enfants apprennent, en cultivant leurs propres plants, comment les tomates rougissent et les concombres s’allongent. Ils peuvent aussi réaliser des découvertes gustatives, en goûtant par exemple aux feuilles des radis.

Un type d’expériences auquel cuisiniers, blogueurs culinaires et spécialistes de l’alimentation s’intéressent depuis longtemps à travers les « micro leaves », les premières feuilles de plantes regorgeant d’énergie, comme la moutarde wasabi ou le mizuna vert. Et tous sont convaincus par le goût, les valeurs nutritives et le fait de cultiver soi-même quelque chose qui, soit dit en passant, ne nécessite pas forcément d’avoir la main verte.

Un intérieur vert à la fois frais et chaleureux
La tendance du jardinage en intérieur s’explique aussi par le retour aux petits objets décoratifs et vivants dans l’univers de la décoration. Depuis que la sobriété typiquement scandinave perd du terrain et que même les babioles (petits animaux en bois par exemple) sont de nouveau tolérées, les fleurs et les plantes d’intérieur s’invitent dans nos maisons, y compris leurs variétés comestibles. Ainsi, même si vous habitez un appartement en ville, il vous suffit de vous procurer quelques plantes pour donner l’impression que, derrière vos fenêtres, des prairies au calme souverain ou des jardins de campagne pittoresques s’étendent à perte de vue.

D’ailleurs, les fanas de décoration intérieure s’emparent eux aussi de la tendance : jamais auparavant n’a-t-on trouvé d’aussi jolies boîtes, caisses ou étagères pour culture, ni des arrosoirs, pelles et sécateurs si originaux. Et pour cause : grâce à l’hydroculture, jardinage n’est plus synonyme de saleté. En outre, le vert intense des plantations forme un parfait contraste avec les couleurs phares des peintures du moment (comme le rouge vermillon ou le bleu nuit). Pourquoi ne pas commencer simplement par une mini-jardinière sur le rebord de votre fenêtre ? « Si tu veux être heureux, fais-toi jardinier », dit un proverbe chinois. Alors, peu importe l’espace dont vous disposez : lancez-vous !

Un article de Janina Temmen

Rédigé le 06.09.2017 Catégorie: Découvrir L'article a déjà été lu 888  fois
Encore aucun commentaire   Rédiger un commentaire

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Rédiger un commentaire
Partager la contribution
0 0 Évaluer la contribution
Évaluer la contribution 0 0

Newsletter
Inspirations

Profitez du service d'information gratuit
pour ne manquer aucune contribution.

S'abonner maintenant

Connaissez-vous
notre application ?

Téléchargez dès maintenant la nouvelle application Inspirations by HARO.

télécharger