#dropdown-filter-menu-rankings{width:310px !important;}
HARO Lifestyle Magazin Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ? (fermer)

Un lundi au soleil…

Taille de la police   

Inutile d’attendre la canicule pour buller tranquillement en se laissant bercer le corps et l’esprit. Suivez nos conseils pour vous relaxer à la perfection !

Quelle meilleure manière de profiter d’une belle journée d’été qu’en se balançant oisivement ? Fermez les yeux et imaginez-vous sur le pont d’un magnifique voilier, rafraîchi par la douce brise de l’Adriatique ou du lac de Côme, loin des corvées et libéré de toute préoccupation. Pas de voilier ni même de canot sous la main ? Dans ce cas, pourquoi pas un hamac ?

On raconte de merveilleuses histoires sur l’origine de ce « lit brésilien », ainsi que l’appelaient autrefois les marins anglais. C’est Christophe Colomb, premier Européen à accoster sur le continent américain, qui l’aurait découvert aux Antilles, d’où il aurait ramené le « hamaca ». Les marins ont tout de suite vu son intérêt : finies les nuits à même le pont, dans la saleté. Et en suspendant sa couchette, le roulis du bateau se faisait moins sentir.

Impossible de savoir si les marins avaient aussi découvert l’effet démontré récemment par une équipe de chercheurs suisses : le bercement du hamac accélère l’endormissement et améliore la qualité du sommeil. On se réveille donc plus reposé.

Les bienfaits du hamac ne s’arrêtent pas là et concernent aussi notre système vestibulaire. Cet organe, situé dans l’oreille interne, contient des « récepteurs » qui détectent les mouvements, l’accélération, le ralentissement, les rotations ou encore les vibrations. Il contribue ainsi à notre équilibre, nous aide à nous orienter dans l’espace et à coordonner le mouvement de nos yeux. Le balancement du hamac stimule ce système vestibulaire et nous aider à stabiliser notre posture, ce qui favorise le relâchement musculaire. Tout cela contribue à une sensation de bien-être général.

Voilà pourquoi il bien agréable de pouvoir, chez soi, se détendre dans un hamac, une balancelle, un rocking-chair ou n’importe quel autre siège à bascule. Mais ce serait encore mieux si c’était le cas au bureau. La médecine du travail recommande déjà depuis longtemps une petite sieste de 20 minutes, dite « power nap », qui aide à restaurer la motivation, la concentration et la performance. Google et les autres leaders du bien-être au travail l’ont déjà compris : les collaborateurs y ont des hamacs à leur disposition. Une initiative ingénieuse !

Serez-vous prêt à la suggérer lors de la prochaine enquête interne dans votre entreprise ?

Rédigé le 10.10.2018 Catégorie: Découvrir L'article a déjà été lu 13  fois
Encore aucun commentaire   Rédiger un commentaire

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Rédiger un commentaire
Partager la contribution
0 0 Évaluer la contribution
Évaluer la contribution 0 0